vendredi 26 juin 2015

Lectures au château : textes en chantier de Jacques-François Piquet

Samedi 30 mai dernier, Jacques-François Piquet nous avait convié à la lecture de deux de ses textes non encore publiés. 
Le premier, "Vers la mer, chant d'amour et d'adieu", est un long poème en prose, déjà très abouti. Le comédien Nicolas Piot en a fait une lecture lyrique qui s'accordait bien avec la sensualité du propos et l'écriture toute en émotion retenue et très maîtrisée.La beauté du texte a subjugué l'auditoire.
Le deuxième texte était un extrait d'une pièce de théâtre, "Tombé du ciel", lu par l'auteur lui-même. Et là,  Jacques-François Piquet s'est livré à un exercice particulièrement périlleux, puisqu'il soumettait à notre critique un texte réellement en chantier. Exercice dangereux sans doute pour l'écrivain, mais passionnant pour le lecteur à qui on entrouvrait les coulisses d'une oeuvre à devenir.

Ce fut un bel après-midi littéraire : merci à Jacques-François d'avoir accepté de s'exposer ainsi aux regards des lecteurs.
Et ce fut un bel après-midi grandvertois car les lectures ont résonné juste, sous les lambris de l'ancienne bibliothèque du Château de La Saussaye : merci à Jean-Claude Quintard, maire de Vert-le-Grand, et à Nicole Sergent, élue à la Culture, de nous avoir ouvert exceptionnellement le Château.

Voir aussi l'article de l'auteur : "Présenter une oeuvre en chantier" .

Aucun commentaire:

Publier un commentaire